Orléans FM - OFM

 
 
 

*ORLEANS FM /OFM : 3 personnes vont s'associer pour lancer cette radio mais, à quelques temps de l'ouverture de l'antenne, ils se brouillent définitivement... Thierry Beaumont sera le seul a rester à Orléans FM. René Chapotot ira fonder Radio Média France et Jean-Luc Yéhouessi Sun 7 quelques mois plus tard!
 
La radio est créée par Etienne Verdier (le directeur de l'hebdomadaire "les nouvelles d'Orléans"). L'antenne ouvre le 1er avril 1982. Thierry Beaumont (25 ans, ex- journaliste à Radio Antilles) dirige l'antenne avec une équipe dynamique de 12 personnes, dont 4 journalistes (dont Pascal Foucault). Jacques Huguenin (24 ans, ex-FR3), en est le rédacteur en chef. Jean-Michel Descroix (25 ans, ex-journaliste aux Nouvelles d'Orléans) est chargé des émissions sportives.
 
Orléans FM (la fréquence choc pour reprendre son slogan d'alors) a le soutien  des "nouvelles d' Orléans", qui est le principal actionnaire. Les studios se trouvent aux débuts au 11 rue des fauchets puis ensuite rue des Minimes, dans les locaux de son actionnaire majoritaire et de "la nouvelle République". La station propose beaucoup d'infos collant a la vie orléanaise et un partenariat est tissé avec le gratuit "TV Centre". La radio émet la premiere année sur le 103.0 MHz puis déménage ensuite sur le 93.6 en 1983.
 
En 1985, la radio se relance avec un nom abrégé: OFM, un slogan: "ma radio à Orléans" et prend ensuite une nouvelle fréquence, le 90.0 MHz (pour s'eloigner de NRJ qui arrive sur le 93.2). L'equipe est allégé avec seulement 7 personnes dont 2 journalistes. La musique prend plus d'importance sur l'antenne. Des interwious avec des artistes se produisant sur Orléans se met en place depuis la FNAC. Alain Delaloy anime le hit des clubs en plus des après-midi de la semaine (14h/17h).
 
Image 53
 
Hélas, les recettes publicitaires fondent avec la concurrence de Vibration et NRJ : entre 20 et 30% en moins!
Les sondages sont sur la même pente avec un taux d'écoute de 4,7 % en 1986 (contre 16% pour NRJ). Le conseil d'administration (composé de la Banque Populaire, l'Orléanaise, les Nouvelles d'Orléans et Radio music France) essais de trouver de nouveaux partenaires... en vain.
 
Fin février 1987, c'est juste un fil musical qui occupe l'antenne en attendant un miracle financier du coté des partenaires. Début avril  1987, la radio ferme définitivement. Vibration rachète la fréquence 90.0 pour éviter la concurrence (la fréquence restera muette pour toujours)! Le 93.6 attendra août 1990 pour que Nostalgie diffuse ses premieres émissions sur Orléans.
 --------
Parmis les salariés d'Orléans FM, citons:
 >le journaliste Jean Michel Descroix (il fera carriére au sein du groupe Radio France, comme journaliste sur France Info, avec de nombreux évènements couverts comme trois jeux Olympiques d'été, le mondial de football en 1990 et 1998 ou des tournois des 6 nations. Ensuite, depuis fin 1998, il devient directeur de station locale de France Bleu sur Belfort, Orléans (2008/2011!) et de nos jours sur Limoges (France Bleu Limousin).
 > les débuts en radio à l'âge de 18 ans de Vincent Parizot, alors animateur d'une émission musicale à tendance rock. Le petit Parizot est fan des stones, de Bowie...son émission s'appelait "Rencard".
Il partira ensuite comme journaliste sur Europe 1 (21 ans) puis RTL de nos jours, ou il présente la tranche horaire 13:15 / 14:00, les auditeurs ont la parole (il a auparavant présenté la tranche la plus écoutée de France, la matinale d'RTL, dès 7 heure du matin, devant 4 millions d'auditeurs! Alexandre Heraud, animateur sur France Inter à aussi débuté ici!
>Pascal Bess, qui assura les matinales jusqu'en 1987, partra ensuite sur RMC Côte d' Azur, puis RMC dans les années 1990 avant de finir sur Nostalgie en national jusqu' en 2002!)
>Citons aussi Dominique Revers et Morad-ait-Habbouche (voir page "ils ont débutés sur le Loiret").
 
    du son d'Orléans FM (merci Daniel et sa voisine!)
 extrait d'Orléans FM en 1983, jingle Jean Claude Lance et Josiane Poncin
extrait d'Orléans FM en 1983, Josiane Poncin dans white and black
extrait d'Orléans FM en 1983, jingle deJean Claude Lance
extrait d'Orléans FM en 1983 avec Pierre Breteau
 générique de la station Orléans FM en 1983
 générique de la matinale d'Orléans FM en 1983
 
******

*OFM: Une autre radio très éphémère également appelé OFM émit entre décembre 1980 et janvier 1981.C'est à ce jour la deuxiéme plus ancienne radio pirate! Elle fut lancée par quelques appelés du contigent affectés au 25eme RT ( qui deviendra le 28e en 1980) , boulevard de Châteaudun. Elle émettait sur le 103 Mhz aussi (!). La radio était équipée d'un Shelter radio FM 100W sans codeur stéréo en guise d'émetteur. Le matériel était très amateur, avec 3 walkmans, une petite table de mixage et un micro, le tout alimenté sur batterie!  La game 100-108 FM appartenant à l'armée, celle-ci découvrit vite la source de trouble du spectre herzien!  Les apprentis sorcier des ondes furent envoyés au trou 8 jours .(merci à Jean-François Garendet de ce témoignage)
 
                      > Retrouvez toutes les archives, les articles de presse et autres publicités en rubrique "archives"