Créer un site internet

Le saviez-vous?

Le saviez-vous?

Image 74

>UNE ANECDOTE DE SUN 7...

En 1985 , le sulfureux patron de la radio de St Jean de Braye SUN 7 monsieur Yéhouessi décida de délocaliser sa radio à la Tranche sur Mer , en Vendée , le temps des vacances d' été , soit juillet et aôut. Il demanda alors à ses jeunes animateurs de le suivre dans ce projet rémunéré pour leur temps passé dernière le micro . On ferme alors la radio d'ici , on coupe l'émetteur du 97.5 et direction la Vendée .
L'équipe arrive donc au camping début juillet avec un émetteur et tout le matériel dans les valises , pour faire une nouvelle locale de SUN 7...Tout se passera bien le premier mois , journées prises entre la radio éphémère et les joies de la plage et de la mer .Le hic viendra début aôut quand les différents animateurs se rendront compte que le portefeuille de la radio était vide ! Pour pouvoir tenir les dernières semaines en Vendée , c'est un fast-food de la ville que côtoyait les animateurs qui mettra la main à la poche , en payant des écrans publicitaires !et offrant quelques hamburgers!

Un grand merci à Eric Martin de cette anecdote .Eric qui quittera SUN 7 à son retour de vacances (sic) pour aller sur NRJ Orléans qui arrivait alors sur Orléans..

 

*********************************

>Quel est le point commun entre l'animateur vedette JEAN JACQUES BOURDIN de RMC et le catalogue de vente par correspondance QUELLE implanté sur Saran, près d' Orléans (jusqu'en 2010)?

Au début des années 1970, Jean Jacques Bourdin, à la recherche d'un travail, va se faire embaucher par la filiale Française du catalogue Allemand Quelle. Après un entretien sur Marseille, siége du directeur de région, il se verra proposer un emploi comme inspecteur commercial ! Sur 3 départements, au volant de son Opel Ascona, il va il va parcourir les villes et villages pour aller au contact des clientes du catalogue Quelle, pour développer les ventes et s'assurer du suivi de celles-ci!

Il y fera du relationnel et de l'animation... Pendant ses déplacements, sur la route, il sera à l'écoute toute la journée de Radio Monte Carlo, ou le jeune Jean Pierre Foucault débute. Jean Jacques Bourdin passera un an et demi à faire ce métier avant de quitter Quelle. C'est le premier véritable emploi du futur animateur de RTL puis de RMC. Il fera ''les classes de la vie" au travers Quelle, qui restera une bonne expérience pour lui, plus amusé que passionné!

D'après le livre "Jean Jacques Bourdin, à l'écoute", édition Anne Carrière.

 ********************************

>SUN 7 et Radio Nostalgie, un mariage raté?

En 1986, une publicité de Radio Nostalgie inclus dans la liste de ses fréquences "Orléans 97.5" parmi les villes recevant cette radio. Or la fréquence en question est occupée par SUN 7, radio plutot discrète de la bande FM (01,1% en audience en 1985). A priori, des contacts avancés ont eu lieu avec les responsables du nouveau réseau national de Pierre Alberti, alors en pleine expansion et Jean Luc Yehouessi, le patron de SUN 7.

La radio orléanaise s'apprétait à se franchiser Radio Nostalgie? La publicité va en ce sens, l'affaire semblait bien avancée. Pour quelles raisons ce mariage a échoué et les contacts rompus? Mystére. Radio Nostalgie ne sera jamais diffusée sur cette fréquence. Il faudra attendre l'étè 1990 pour qu'elle récupére une fréquence vacante de l'ex Orléans FM. Quant à SUN 7, un an après cette alliance ratée, elle disparaitra pour laisser la place au programme EUROPE 2 , et à une sombre histoire  avec Jean Luc Yehouessi peu de temps après...(Europe 2 ne fera jamais de décrochage local en outre!).

publicité compléte à voir sur www.affichRadio.fr (photomontage ci-dessous extrait de cette publicité)

**************************

>DEVINETTE: Quelle radio était associée a l'hebdo gratuit TV Centre dans le milieu des années 80?


57 2

L 'adresse sur le visuel pouvait vous aider...Il s'agit de la station ORLEANS FM. TVCentre apparu en 1983 sur un format A4 à ses débuts. Cette hebdomadaire (qui appartenait aussi au groupe Nouvelle République du centre ouest) distillait les programmes télé des 3 chaines, cinéma et quelques petites annonces en outre sur une vingtaine de pages. ORLEANS FM communiquait beaucoup sur ce gratuit, avec des publicités surtout en premiére page. preuve de ce partenariat, le mot "radio" était inscrit sur le nom de l'hebdo ...