RADIO FRANCE (France Bleu/Info/Inter/Musique et Culture)

Le service public est représenté par les stations de RADIO FRANCE

 

*FRANCE INTER , FRANCE MUSIQUE et FRANCE CULTURE: Les 3 stations sont présentes sur la bande FM du Loiret depuis la construction de l'émetteur de Trainou, à la fin des années 60. Pendant près de 10 ans, ce furent les seul radios à émettre en modulation de fréquences sur le département.

Au fil des décennies, France Inter et France Culture se sont déplacées sur le Loiret à plusieurs reprises pour des émissions en direct avec Gérard Klein ou enregistrées comme le célèbre jeu des 1000 francs (devenu euro en 2002) ou dans le cadre de l' émission "le pays d'ici" dans les années 90.

Juin2012 032

 

* FRANCE INFO  arrive sur le Loiret le 7 décembre 1987, après Le Mans et Tours. C'est le 28ème relais de la radio d'information en continu.

L'émetteur se situe sur la tour des studios de FR3 à Orléans la source. La fréquence est le 105.5 MHz pour le Loiret (l'émetteur aurait du être transféré sur le site TDF de Trainou, mais la zone de couverture de cet émetteur aurait brouillé celui de Paris/Tour Eiffel 105.5 sur le Nord Loiret en outre).

France Info ouvrira ensuite une fréquence sur Montargis le 29 septembre 1989, puis dans les années 90 à Pithiviers et Gien avec 2 réemetteurs de confort.

Le 31 Mars 2012, France Info délocalise deux émissions en direct d'Orléans sur le théme de la campagne présidentielle.

Image 25 4

 

 *RADIO FRANCE ORLEANS / FRANCE BLEU ORLEANS:  Radio France Orléans est née le 4 février 1985 sur les cendres fumantes de Radio Centre (voir les radios disparues) avec 8 heures de programmes maison. Elle devient la 22ème implantation locale du service public. Les studios se trouvent dans les locaux de FR3 a La Source.

La fréquence est le 100.9 MHz, diffusée depuis le site de Trainou et couvrant une bonne partie du Loiret. Hélas, la fréquence que la Haute-autorité a donnée à la station est brouillée par la fréquence "hors la loi" de Vibration qui émet sur le 101 MHz en outre! Après une quinzaine de jours et une plainte déposée par RFO et TDF, le 100.9 devient parfaitement audible...

Le premier directeur s'appel Gérard Couderc, arrivé en 1983 et le redacteur en chef Michel Schulmann. Début septembre sont engagés les travaux pour les nouveaux studios qui seront opérationnelles le 21 juin 1986 (pour information, c'est un magasin de meuble qui occupait les lieux ... d'ou la façade!).

La radio s'installe ainsi rue D'illiers,à deux pas de la place du Martroi et diffuse 13 heures de programmes locaux, de 6 heures à 19 heures. L'inauguration des locaux a lieu le 13 septembre en présence de nombreuses personnalités politiques dont Jacques Douffiagues, maire d'Orléans, et du président de Radio France, Jean-Noél Jeanneney. Fin septembre, l'avenir de la station s'éclairci, les coupes budgetaires promis par le gouvernement Chirac sur le service public disparaissent!

En octobre 1987, le sondage Médiamétrie crédite RFO de 5% en audience cumulée pour un taux record en notoriété sur Orléans de 77,4 %. En 1988, Michel Huth prend la radio en main, puis Marie-Josée-Guérini au début des années 1990. Profitant en juin 1991 du réamenagement de la bande FM, la radio ouvre un émetteur pour mieux couvrir l'est du Loiret sur le 106.8 MHz à Montargis.

Le 9 novembre 1995, la radio ouvre son seul émetteur hors du Loiret à Blois sur le 93.9. L'année d'après, c'est un changement de directeur: Antoine Maestracci, en provenance des locales de Corse et de la Creuse pose ses valises rue d'Illiers. Il restera 11 ans en place! En 1997, l'audience culmine à 7.6 % sur Orléans, soit 16 000 auditeurs. Cette même année sont réorientées les antennes de l'émetteur de Trainou pour une meilleur réception.

Le lundi 4 septembre 2000, suite à la fusion au plan national de Radio Bleue et des locales de Radio France, la station prend le nom de France Bleu Orléans (Loiret n'aurait t'il pas été plus logique, ou Orléanais, du nom de l'ancienne province auquel la radio couvre en partie?). En tout les cas, la nouvelle identité fonctionne à merveille: Un an plus tard, sur le Loiret, 49 000 auditeurs écoutent la station, soit un gain de 16 000 auditeurs.

A l'été 2008, Séphane Deschamps devient le nouveau directeur de la locale de France Bleu, il restera que quelques mois, l'homme passe mal ... Il sera remplacé par Jean Michel Descroix, en mars 2009, qui n'arrive pas en terre inconnue: il fit ses premiers pas à la radio sur Orléans FM! (Ensuite, il sera journaliste sportif pour Radio France, avec 3 jeux olympiques, un mondial, et la radio créée pour le mondial 98 en France en outre).

Le 13 janvier 2009, la station ouvre un émetteur sur Gien (103.6 MHz) pour pour parfaire enfin sa couverture sur cette zone du Loiret (ça faisait 18 ans que cette fréquence Giennoise était en projet!). Trente-deux salariés font tourner la radio, et sa notoriété est de 90% sur le Loiret et 93% sur Orléans. L'audience, paru en juillet 2012 crédite France Bleu Orléans de 75 000 auditeurs quotidiens sur le Loiret. France Bleu Orléans devient ainsi la seconde radio du département, juste derriere RTL et devant NRJ et Europe 1.

Un résultat historique! En septembre, la radio annonce qu'elle quittera les locaux actuels, devenus vieillissants, peu pratiques et défraichis pour de nouveaux en 2012. Depuis janvier 2011, Anne-marie Amoros est la nouvelle responsable des programmes de la station (elle a derrière elle une longue carrière d'animatrice sur diverses locales de Radio France, voir France Inter le temps de l'été 2009).

A la mi-Juin, suite à un dialogue social détestable, Jean-Michel Descroix s'en va sur la locale de Limoges. C'est Dominique Antoni qui le remplace comme directeur. il arrive de France Bleu Besançon. D'origine Corse, il débuta sa carrière en 1976 sur FR3 Corse, puis Radio Corse internationale, avant d'intégrer le service public en étant rédacteur en chef sur Radio Corse Fréquenza Mora en 1982.

Le 11 Juillet 2012, après 18 mois d'études et de travaux, la station intégre de nouveaux locaux spacieux et fonctionnels (800 m²) rue de la Halle (entre Loire et Halles châtelets). A découvrir sur la page "France Bleu démènage" de ce site. Ce même mois, le 22, l'emblématique Carole Miko assure sa dernière émission à l'antenne, après 25 ans passés sur les ondes publiques! Juillet 2013, nouveau directeur en provenance de la Creuse en la personne de Patrick Delecroy. L'homme est un fidéle à Radio France pour y étre entré en 1986 comme technicien d'exploitation à Amiens, puis Reims, Bordeaux puis etre promu directeur à Guéret!

Image 61

 

>retrouvez toutes les archives, articles de presse et autres publicités en rubrique "archives"..

 

Pour information, la station jeune de Radio France "Mouv" ainsi que "FIP" n'émettent pas sur le Loiret