les radios locales (catégorie B)

La catégorie B correspond aux radios commerciales indépendantes

 
*VIBRATION  : Née sur l'initiative de 2 étudiants Orléanais (Bruno Amalou comme membre fondateur et Vincent Balandier), la radio aurait due s'appeler WFM, en clin d'oeil aux stations américaines, mais finalement il a été décidé de lui donner un nom plus français.
C'est en feuilletant un prospectus publicitaire pour une marque d'électro-ménager, qui précisait que les vibrations avaient étés réduites au maximum sur un modéle de lave-linge (sic) que le nom fût trouvé (par Véronique, la compagne de Bruno Amalou)! Radio Vibrations sera donc son nom au début, puis quelques mois plus tard Vibration (sans le "s")! Les 2 étudiants veulent une radio musicale sans blabla, pas forcement tout hit parade ou diffusant les mêmes titres, une radio comme RFM ou FIP bis
en quelque sorte, mais pas commerciale. Le budget de lancement se monte alors à 40 000 francs, réunis sur leurs économies personnelles...
 
 La radio émet depuis un local (prété par le CROUS) du campus d'Orléans à partir du 11 avril 1983 sur le 101.0 MHz. C'est la premiére radio de la bande FM d'Orléans à émettre en stéréo et à avoir un émetteur puissant de 2 000 Watts, permettant d'être reçue à Bourges, Chartres ou jusqu'à Cosne S/ Loire! La radio émet quelques semaines au départ de 7 heure du matin à minuit, sauf quand une bande pré-enregistrée est mise en place pour les nuits... Jean Eric Valli va arriver au sein de la station après son démarrage, tout comme Nicolas Chiloff (futur patron de NRJ Orléans dans les années 80) qui y fera d'ailleurs un passage "éclair"...
 
A partir de 1984, Vibration passe en plus du 101.0 MHz sur le 102.0 MHz qui deviendra sa fréquence historique. Pour avoir plus de place, elle déménage rapidement dans un local à vélo dans le quartier de la gare d' Orléans. Création du service commercial, implanté quai St Laurent...faute de place avenue de Munster! Alex Vagner intégre l'équipe dirigeante cette même année. Il dirigera de nombreuses années la régie publicitaire.
 
Le 23 février 1985, Vibration organisera une manifestation dans les rues d'Orléans ou de très nombreux auditeurs (2 000) participeront pour sauver leur radio ménacée par TDF et Radio France Orléans (voir photo ci-dessous). Vibration émet en effet sur le 101.0 MHz. Or la station locale de Radio France qui vient de naitre début Février occupe le 100.9 MHz et se retrouve brouillée par la forte puissance de l'émetteur de vibration!
Suite à une plainte déposée à la mi-février, Vibration s'engage à abandonner le 101 MHz, mais TDF et RFO maintiennent la plainte au motif que Vibration émet sans autorisation de la haute-autorité. Les choses rentreront dans l'ordre par la suite, le tribunal d'Orléans se montrant incompétant à instruire le dossier! (pour info, Vibration aurait dû se voir attribuer par la Haute-autorité le 97.5 alors occupé par Sun 7, illégalement, d'ou l'occupation du 101.0 et du 102.0 MHz!).
 
Vibra039
 
La radio associative va devenir ensuite une radio commerciale privée ("la radiolocomotive") au format "top 40", s'implante au 17 rue des Minimes, angle rue du Colombier en 1987 (dans les anciens locaux d'Orléans FM), se professionnalise puis se développe en réseau sur la région Centre à partir de 1986 sur Vierzon et Tours (l'arrivée de NRJ à Orléans y fait pour beaucoup dans ces décisions).
Elle s'implante sur Gien sur le 102.9 le 23 juillet 1988. Vibration va devenir trés populaire sur sa zone de diffusion à cette époque (17,7% en 1990 et 23,6% en audience en 1997 pour la ville d' Orléans et au niveau régional de 9,2% en 1995 et 10,7% en 1996).
En 1991, la fréquence de Gien changera pour le 92.4 et Pithiviers recoit enfin la radio sur une nouvelle fréquence, le 88.1 MHz. Puis, grâce à une syndication de programmes avec RMVL à Montargis, Vibration dispose d'une fréquence sur le 93.4 sur cette ville à partir du 20 avril 1994 (En 1991, le CSA n'avait pas sélectionné Vibration sur cette zone de l'est du Loiret!). Toujours en 1991, la radio s'implante dans la région Pays de Loire, au Mans .
 
Le 15 décembre 1993, c'est la stupeur: Vibration voit ses émetteurs saisis suite à une plainte du service national des radiocommunications; la radio émettant sur un faiseau hertzien illégalement (pour le relais entre le studio et les émetteurs). La radio sera ré-autorisée le lendemain aprés négociation avec le CSA pour régulariser la situation et une manifestation d'auditeurs devant les locaux (les programmes seront mis par la suite sur sattelite pour atteindre les émetteurs).
 
En Juin 1998, Vibration contrôle entiérement l'antenne de Montargis. Le 16 Octobre de cette année-la, la radio est suspendue d'antenne 24 heures après plusieurs mises en garde du CSA au sujet des quotas de chansons françaises non respectés depuis 3 ans et demi!
La radio est à l'origine dans les années 90 de la création du GIE les Indépendants (regroupement de radios commerciales indépendantes), qui collecte en outre de la publicité à l'échelle nationale pour assurer la bonne santé financiére de ces stations.
 
Elle rachétera d'autres radios pour y diffuser son programme (Radio Rêve à Blois en 1992 ou Radio Centre Stéréo dans le Loir & Cher en 1995) et pour former un nouveau groupe de radios (Forum, Voltage, Ado fm, Wit FM, Sud Radio en 2005 ...) sous le nom de Challenge puis de Start. Vibration va s'implanter dans les années 2000 en Bourgogne (dont Auxerre en 2009) et Moulins (Auvergne).
Stupeur à la mi-2009, le groupe Start fut placée en procédure de sauvetage par le tribunal de commerce d'Orléans, suite à un taux d'endettement énorme et aux rentrées publicitaires insuffisantes en outre. A cette issue, le tribunal prononca un plan de sauvegarde d'une durée de 10 ans pour remettre à flot  le groupe. Eric Valli est le président de Vibration depuis toujours du groupe radiophonique, Alex Vagner en est le directeur général.
.
 
Début Juin, la radio émet en direct de 16h à 20h de la place du Martroi d'Orléans (depuis un café) pendant une semaine, en recevant des artistes, DJ et autres sportifs locaux. Vibration, au sondage médiamétrie (juillet 2010) est créditée de 261 000 auditeurs par jour sur sa zone d'écoute.
Musiques "top 40", animation et infos sont au programme.
Au début 2011, Vibration lance une grande campagne publicitaire (tv, presse locale et affichage 4x3) sur le slogan "en mode Vibration!".
Début Décembre 2013, Sud Radio Groupe change de nom au profit de ''Groupe 1981'', rappelant la date du début des radios libres (le groupe s'appelait Sud Radio Groupe depuis le 1er Janvier 2011), et s'appelait auparavant ''Start''
 
CI DESSOUS: extrait de l'émission de MCM "radio mag" au milieu des années 90 (merci Hedi du site Radioscope)
 
 
extrait de "la boum Vibration", 2ème partie des années 80 (merci Pascal)
"oh!c'est Chapouteau sur Vibration!", dans les années 80 (merci Pascal)
 

Image 67
 
 *FORUM : Elle diffuse sur Orléans sur le 97.5 MHz depuis la mi- février 1998 sur l'ancienne fréquence de Radio Média France, rachetée 2 ans plus tôt. Forum est née en 1981 a Poitiers, sous forme de radio associative. C'est une radio à dominance informative à l'époque.
Dès 1983, elle se développe sur la Vienne, grâce à un regroupement de plusieurs stations locales associatives (au nombre de 5). Au début des années 90, la station devient commerciale, le format évolue ensuite en radio musicale jeune adulte (seul reste les flashs infos), et se développe en Poitou- Charentes.
 
Vibration, qui possède RMF et aussi Radio Val de Loire dans le Loir et Cher, syndique ces 2 stations début 1998 au profit de Forum, qui s'implante enfin à cette occasion en région Centre. Par la suite, Vibration (via le groupe Challenge, qui deviendra Start) va racheter Forum et transférer ses studios à Orléans, rue du Colombier. Philippe Gault a longtemps été son directeur. Eric Vali en est le président actuel. Sous son slogan "hit and pop", la radio prévilégie les musiques du moment, avec la nouvelle scéne hexagonale.
"Groupe 1981'' est le nouveau nom du Groupe depuis début Décembre 2013. Il s'est appelé avant ''Sud radio Groupe" (depuis janvier 2011), et plus longtemps encore "Start". Avril 2015, la radio change de logo.
 
11156298 10152697318531432 6022824551970525478 n 2
 

 
*RADIO Numéro 1:  Radio Nohain est une radio locale associative née dans les années 80 à Cosne-cours S/ Loire, dans la Niévre. Elle porte le nom d'un affluent de la Loire, le Nohain. Elle obtient par la suite des fréquences sur Nevers et Bourges lors de la NEVA de 1998 et devient commerciale (SARL Disc Nohain).
 
Fin 2007, l'actionnariat évolue au profit du groupe ISA Média Développement (qui posséde la radio ISA dans l'Isére et N'Radio dans l'Aisne) après d'autres offres de radios régionales (le groupe Start avait obtenu un refus pour être actionnaire majoritaire et y diffusé la radio Forum quelques mois auparavant de la part du CSA). Elle ouvre un émetteur à Gien lors de la NEVA de juin 2008 sur le 90.9 MHz.
Radio Numéro 1 est essentiellement musicale, format top 40. En 2010, la radio se relance, en ouvrant de nouveaux studios avec plus d'animateurs en direct. Le 2 septembre 2013, la radio est  rebaptisée "Radio Numéro 1". Le directeur actuel est Guy Serveau.
 
Annonce 143575
 

 
>retrouvez toutes les archives, coupures de presse et autres publicités en rubrique "archives".