les radios locales (catégorie C)

La catégorie C correspond aux radios d'envergure nationale avec décrochages locales

 
*NRJ ORLEANS :C'est le 5 septembre 1985 que s'implante NRJ à Orléans, sur le 93.2 MHz, l'ancienne fréquence de feu Epsillon ... c'est le 30ème décrochage de la plus belle radio en province. Les studios se trouvent au 29 boulevard Rocheplatte, et l'émetteur, sur le toit de l'immeuble! Son jeune responsable est Nicolas Chiloff, âgé de 24 ans alors (celui-ci a participé au lancement de Vibration en 1982).
L'équipe se compose de 9 animateurs à ses débuts (dont Pascal Melin, Thierry Morin, Alain Galégos ou Julien Leroy par la suite). Le relais satellite venant un an plus tard avec des programmes parisiens, il y aura plus que 2 animateurs de 17 heure à 1 heure du matin (pour le starmatch et les disques a la demande). Par contre, à l'époque, il n'y avait pas de flashs d'information locale.
 
NRJ Orléans est alors la premiére radio parisienne à étre retransmise dans le Loiret. En juillet 1986, après 10 mois de présence sur la bande FM, le sondage Médiamétrie pour Orléans place la radio en tête des musicales... un véritable succée! 16,6% en audience cumulée, c'est certainement le plus réussi des lancements d'une station NRJ d'alors en province, à entendre son responsable.
 
Hélas, la radio va s'endormir sur ses lauriers par la suite (malgré une soirée de gala au parc des expositions d'Orléans le 22 janvier 1987 présenté par Mitsou et Marc Scalia, avec pleins d'artistes de l'époque, et diverses animations commerciales comme pour le lancement de Zone Franch' à Saran). Fin 1988, les sondages tombent pour Orléans (10,2%). NRJ chute fort. La maison mère décide de racheter la franchise locale pour ne diffuser que le programme parisien (catégorie D).
 
Les studios d'Orléans ferment fin janvier 1989. Il faudra attendre la NEVA de juin 1998 pour que le CSA décide de ré-ouvrir une antenne locale à NRJ, sur le 102.6 (fréquence depuis 1991). Les nouveaux studios sont implantés dans le quartier Madeleine à Orléans, avec un journaliste et un animateur. C'est NRJ Tours alors qui s'occupe des studios Orléanais. Le 8 octobre 2004, le zénith reçoit le NRJ Music tour avec une pléiade de stars internationales.
 
Depuis la NEVA du 26 juin 2008, NRJ est diffusé sur le 100.4 MHz. Programme local de 15 heures à 19 heures, présenté par Lionel .. Felix Viaene, Johann, Sylvain, Luny , Ben Rotrou et Baptiste sont d' anciens animateurs de la station depuis 1998. Martin Le Bouteiller fut longtemps le journaliste local (6 ans) avant de passer sur Nostalgie Orléans fin 2006, remplacé ensuite par Bénédicte Gay.
 
Depuis fin 2011, c'est Mickael Vaillant (ex NRJ Grenoble) le journaliste local. Le sondage Médiamétrie paru en juillet 2012 créa la sensation en plaçant NRJ 1ère radio musicale sur Orléans et le Loiret! Rebelote en 2013 avec la même performance!
 
publicité a l'antenne pour la régie de NRJ en 1987
 
Image 54
 

*NOSTALGIE ORLEANS : La radio est présente à Orléans depuis la mi- aôut 1990 sur une ancienne fréquence abandonnée d' OFM depuis près de 5 ans: le 93.6 MHz. C'est à l'époque qu'un simple réemetteur passif (catégorie D). En juin 1991, lors de la NEVA, la fréquence glisse sur le 93.7. Elle émet à l'époque depuis le château d'eau de Chécy côte de Bionne. Sur le plan national, NRJ Group rachète Nostalgie en juin 1998 lors du démantelement de l'ex RMC. En avril 2006, le CSA accorde à Nostalgie le droit d'émettre sur Orléans avec des programmes locaux (informations et musiques), en catégorie C.
 
Le 1er décrochage Orléanais se fera le 10 octobre 2006 donc, avec à l'antenne Damien Mothiron et le journaliste Martin Le bouteiller; une voiture parcourera la ville aux couleurs de la station pour un jeu a l'antenne cette semaine-la! Les studios se trouvent avec ceux de NRJ donc, à Orléans, dans le quartier Madeleine
Vibration qui avait contesté la décision d'avril du CSA (au motif de marché publicitaire insuffisant) est conforté par le conseil d'état le 30 novembre 2009 qui ordonne l'arrêt des émissions locales de Nostalgie! Mais entre temps, la radio de légende avait été reconduite sur Orléans lors de la NEVA de juin 2008  par le CSA et la décision du conseil d'état devenait caduque!
 
Nostalgie fait 4 heures de programmes locaux par jour (de 12h à 16h) en plus des flashs d'informations (diffusés entre 6h et midi). Début novembre 2010, c'est le départ de Damien Mothiron pour Nostalgie Dijon. L" animateur suivant, Guillaume Ridolfi (en provernance de Toulouse) a pris la reléve  le 28 février 2011. A la fin de cette même année 2011, c'est le départ du journaliste local Martin Le bouteiller, remplacé  par Marjorie Pejac (2012/13) puis par Marion Hayot entre novembre 2013.et juillet 2015 Depuis le 17 novembre 2014, c'est Laurent qui anime la tranche locale et enfin Régis à l'information depuis novembre 2015..
 
.Image 8

 
*CHERIE VAL DE LOIRE : Autorisée enfin lors de la derniére NEVA du CSA, Chérie FM émet sur Orléans depuis le 26 juin 2008 sur le 91.6 MHz. (La radio avait été recalée lors de l'appel à candidatures de 1998). Les programmes locaux suivront à partir de juillet. Ils sont fabriqués depuis Tours et diffusés en plus de cette ville sur Blois et Orléans. La radio appartient à NRJ Group.
Chérie FM émet sur Tours depuis juin 1991. La publicité locale à l'antenne est quasi réservée aux annonceurs de Tours. Anne-Cécile Cadio Bories présenta les bulletins d'information de la région (en semaine dès 6 heures) avant de céder sa place à Olivier Collet en octobre 2013, et Régis Leroy (arrivé de Chérie FM Saône et Loire, tout comme le journaliste actuel) est au commande de la matinale de la région, de 6 h à 10 h depuis la rentrée 2012, puis de midi à 16h depuis 2014. Chérie FM Centre Val de Loire est rebaptisée Chérie FM Val de Loire en juin 2015 Kamel posera sa voix en local entre septembre 2015 et janvier 2016. C'est maintenant Coralie qui anime la tranche locale depuis février... Le 28 aôut 2017 , la radio abandonne le FM à son nom , s'appelant dorénavent Chérie...(tout court!)
 
jingle Chérie FM Centre Val de Loire
 
Cci24042012 001
 
>retrouvez toutes les archives, articles de presse et autres publicités en rubrique "archives".