Créer un site internet

Questions à Franck Carat

Franck Carat. Ce nom vous rappel peut etre des souvenirs. Dans les années 90, ce sympathique animateur sévit sur les ondes du Loiret. Il eut la surprise de voir son nom sur Labandefmduloiret, avant de rentrer en contact avec ce site, surpris et étonné!

Franck Carat

*labandefmduloiret: Comment est tu venu à faire de la radio?

Franck Carat: Petit, ma mére me confié à ma voisine qui travaillait à Sud Radio, en principauté d'Andorre. J'ai mis les pieds à l'age de 6 ans dans cette radio, émerveillé par le matériel et les nombreux boutons... Des années plus tard, j'ai fais une mini-interwiew d'Annie cordy sur cette même antenne, le virus de la radio était lancé!

*Par quelle coincidence est tu arrivé sur les ondes du Loiret?

En sortant du service millitaire que j'ai effectué à Orléans, j'ai postulé sur les radios locales en envoyant beaucoup de courriers avec ma candidature. Radio Média France fut la plus rapide à me répondre en rentrant en contact avec moi en 48 heures! Je me suis retrouvé à Châteauneuf S/ Loire a animer la tranche 9h/18h...c'était en 1992!

*Un souvenir particulier de Radio Média France?

René Chapotot, le directeur, avait 3 studios vraiment magnifiques, du dernier top. Les portes de sa radio ont toujours été ouvertes aux auditeurs, aux passants, aux centres aérés. Mon plus beau souvenir reste les yeux émerveillés de ces enfants qui découvraient les studios. Leurs yeux brillaient... un peu comme moi quant à l'âge de 6 ans j'ai découvert Sud Radio.

*Quelques mois plus tard, tu tente ta chance sur Radio Gien ...

Radio Média France me permis de me faire la main avec le matériel et le micro. J'étais peu payé et la radio était froide. Je suis parti en voiture à Gien au culot! et sans contact...

Grâce à un renseignement, j'ai attendu l'arrivé du directeur de radio Gien, Monsieur François Gresset sur le parking du Château. Celui-ci se gara juste à côté de moi, je me présenta aussitôt à lui. Il me fit faire sur le champs un essais, et un contrat ensuite! En l'espace d'un week end, je changea de station!

Ce fut le début de mes meilleurs années de ma vie en radio! Radio Gien était très professionnelle, avec une superbe ambiance. Je me suis amusé comme un fou!

*Des souvenirs de Radio Gien?

J'animais l'émission 'l'inconnu" entre 11 heure et midi, une émission qui cartonnait sur notre zone d'écoute. C'était un jeu avec 5 indices répartis dans l'heure d'antenne. Plus les auditeurs découvraient rapidement la réponse avec le minimum d'indices en main, plus leurs cadeaux étaient importants. Ma mére visita la radio un jour. Dans le studio, ne voyant pas les signes que je lui faisais pour se taise, elle continua de parler alors que j'étais en direct à l'antenne... Les auditeurs ont découvert ma mére comme ça! Je peux aussi nommer Sabrina, une animatrice, qui sur une colère ou pour délirer, s'amusait à lancer des CD dans les studios! C'était parfois plus de 30 CD à ramasser et à remettre dans le bon boitier! Quelle crise de rire alors...

*Comment est tu parti du Loiret?

Comme toute belle histoire, Radio Gien eut une fin quand Nostalgie racheta la station en 1996. On me proposa un poste à Gien avec le programme Nostalgie à venir en place de Radio Gien, ou un poste sur une autre ville ou Nostalgie faisait du local. J'ai préfèré partir alors. J'ai postulé avec réussite à NRJ Group. Je me suis retrouvé peu de temps après à Chérie FM Châlon sur Saône. Une autre histoire commença. Si Radio Gien n'avait pas fermée, j'y serais toujours je pense! C'est dommage...

 

Franck Carat, aprés être passé en outre par Fun Radio ou la publicité ou la télévision en tant que voix-off, puis sur une grosse web-radio du midi de la France, sillonne maintenant les routes de France (et de Navarre) pour mixer dans les clubs techno..